Newsletter
jcangelini

Quand la féodalité intente un procès en sorcellerie

Marti u 3 di Dicembre 2013



Quand la féodalité intente un procès en sorcellerie
En des temps anciens, les autorités, sous couvert de motifs religieux, donnaient la chasse aux « sorcières et sorciers », entendez à ceux qui troublaient l’ordre établi. Un procès permettait de donner une apparence légale à une situation dont chacun connaissait l’issue. Eh bien un millénaire plus tard, ce même type de phénomène se déroule à PORTIVECHJU !
 
Comme vous le savez, le PLU de la commune a été annulé le 20 mai 2011 par le Tribunal Administratif de Bastia, jugement confirmé par la Cour Administrative d’Appel de Marseille le 30 juillet 2013. Le fait est insupportable pour l’exécutif municipal, car la justice démontre que la loi n’a pas été respectée.
 
Alors l’antique réflexe s’est mis en route afin de désigner un coupable pour masquer les graves errements de l’exécutif, et du maire en particulier : il était tout trouvé en ma personne.
 
Un entrepreneur n’a pas eu de permis de construire : c’est de la faute d’Angelini ! Un de nos concitoyens n’a pas eu de permis de construire : c’est de la faute d’Angelini !
 
La réunion menée par le Préfet en février dernier a dégonflé les baudruches, pour tous ceux qui ont pris le temps de lire les deux jugements. Les énormités juridiques y sont légion, démontrant si besoin était, que ce dossier a été mal préparé et très mal construit. Cela fera l’objet d’une prochaine tribune.
 
Mon propos aujourd’hui consiste à démontrer que la politique menée par l’exécutif, lors de la dernière décennie, n’a pas eu comme priorité le développement de notre cité et donc la défense de l’activité du secteur de la construction, car une cité qui se développe a besoin de loger ses habitants.
 
Voici donc les chiffres INSEE sur l’évolution de la population de PORTIVECHJU et des communes voisines de 1999 à 2010 :

Ils démontrent que PORTIVECHJU a connu la plus faible évolution démographique sur la décennie : 7 % alors que les communes voisines ont connu des progressions de 18 % (Sotta) à 79 % (Lecci).
 
Comparons maintenant l’évolution en nombre d’habitants. Pour ce faire, il faut des éléments de comparaison équivalents, car il serait intellectuellement malhonnête de comparer notre commune à celle de nos amis de Sotta, par exemple.
 
Raisonnons donc en terme de bassin d’extension géographique, c’est-à-dire de regroupement des communes voisines, notion qui recoupe également la réalité, car nombreux sont nos concitoyens qui faute de pouvoir s’installer à PORTIVECHJU ont construit à Sotta, Figari, Conca, Lecci, San Gavinu di Carbini, Zonza et Lecci.
 
Le tableau suivant compare l’évolution démographique de  PORTIVECHJU à celle du bassin d’extension :

Nous avons cette fois deux entités importantes permettant de comparer le nombre d’habitants.
 
Vous voyez comme moi que la population a progressé de près de 2300 personnes dans le bassin d’extension alors que la progression n’est que de 700 habitants à PORTIVECHJU.
 
En pourcentage, la population du bassin d’extension a augmenté de 40 %, alors que ce pourcentage n’est que de 7% à PORTIVECHJU.
 
Ces chiffres démontrent que le dynamisme démographique du Sud n’est pas à PORTIVECHJU, mais est porté par les communes voisines.
 
Et qui dit installation de population dit construction d’habitations, faut-il le rappeler. Non Angelini et ses amis ne sont pas responsables du faible dynamisme de PORTIVECHJU ! La responsabilité est du côté de la haute ville. Les chiffres sont implacables !
 
Voilà donc la féodalité prise au piège de son absence d’argumentation sérieuse, absence de sérieux qui caractérise également son PLU et qui a mené à sa double annulation.
 
N’en déplaise à la féodalité, la défense d’une politique fondée sur le procès en sorcellerie est révolue. Les chiffres le démontrent.
 
Nous sommes au troisième millénaire. La conduite des affaires municipales exige d’autres schémas intellectuels que les schémas anciens. Il faut du sérieux, encore du sérieux et toujours du sérieux, dans la réflexion qui construira le PORTIVECHJU de demain.
 
Avec mes amis, nous sommes à l’œuvre !
 

Jean-Christophe ANGELINI




Suivez-moi sur Facebook

Galerie
Ecosse 1
Eco
GC9P5017 bis

L M M G V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31