Newsletter
jcangelini

Pour un débat de fond sur le port de commerce de Portivechju

Luni u 6 di Ghjenaghju 2014



Pour un débat de fond sur le port de commerce de Portivechju
Cette tribune m’a été en partie inspirée par l’obstination de l’exécutif en matière de développement de certaines infrastructures portuaires. En effet, vous n’entendez parler que du port de plaisance et de son extension, fort légitime au demeurant, sur laquelle je reviendrai bientôt.
 
Je tiens à aborder pour ma part la réalité globale, pour vous dire qu’il y a une situation totalement ignorée du côté de l’exécutif actuel : celle du port de commerce. Oh, je les vois déjà claironnant : « les ports, ce n’est pas nous, c’est la Chambre de Commerce et d’Industrie, le Conseil Général et la CTC ». Certes. Mais les choses ne se déroulent pas tout à fait ainsi !
 
Une commune pèse largement, très largement sur les conditions de développement de son port.  Aiacciu et Bastia en sont les parfaits exemples, puisqu’ils intègrent cette réflexion dans leurs projets. Mais Portivechju n’en a cure.
 
Cette première tribune concerne le trafic des passagers, la suivante portera sur le fret. J’ajouterai, en conclusion de ce propos liminaire, qu’existent sur notre commune des positions très différentes (et très arrêtées !) concernant le devenir du port de commerce.
 
Aucun débat, surtout lorsqu’il est de cette importance, ne doit être à mon avis occulté. Aussi importe-t-il de susciter la discussion et l’échange, autour d’éléments objectifs.
 
J’aurai donc l’occasion de revenir avec Altrimenti sur cette question centrale. Je me bornerai pour l’heure à évoquer succinctement deux phénomènes :
 
- la méconnaissance, voire l’ignorance, de la réalité « port de commerce » par l’exécutif, et l’obsession « port de plaisance », sans prise en compte de leur situation globale, alors même qu’ils ne sont distants que de quelques centaines de mètres.
 
- l’évolution du trafic, aujourd’hui fragilisé par le devenir incertain de la SNCM.
 
Voyons d’abord globalement la réalité de l’activité « passagers » en Corse pour 2012 :
 



Portivechju, 3ème ville de Corse, n’a pas su développer son port, malgré son attractivité touristique. Si nous ôtons les deux ports principaux la situation est la suivante :


La future communauté de communes (en jaune), ne représente que 37% du trafic alors qu’elle est la première destination touristique de Corse.
 
Si l’on compare le rôle des trois ports secondaires du département sur le graphique suivant, élaboré grâce aux chiffres de l’observatoire des transports de Corse (http://www.ortc.info/), on mesure la faible part de Portivechju tout au long des 20 années écoulées (Bonifaziu en bleu, Pruprià en vert et Portivechju en rouge) malgré un redressement récent :  


Nous sommes bien en dessous de Bonifaziu et nous venons à peine de dépasser Pruprià, sans que nul ne s’en soucie.
 
Or, nous avons un avantage considérable : avec le plus grand nombre de passagers par traversée, notre destination est celle qui « remplit » le plus les navires :
 


Avec plus de 400 passagers en moyenne annuelle, notre destination convient parfaitement aux navires mixtes qui ont une capacité de 500 à 700 passagers.
 
Mais notre développement est fragile, très fragile car il repose sur la desserte quasi exclusive par la SNCM (en bleu sur la graphique), dont chacun connait aujourd’hui les graves difficultés :



 Je suis donc abasourdi que le port de commerce, sérieusement fragilisé par le devenir de l’opérateur historique (tout comme en 2011) ne donne lieu à aucune réflexion sérieuse du côté de l’exécutif.
 
Le port de commerce n’est même jamais évoqué et d’ailleurs, le site internet de la commune est révélateur de cet état d’esprit : les chiffres qui y figurent datent de 2004 !
 
Oui, depuis 8 ans ils ne s’y sont guère intéressés…
 
Pour ce qui nous concerne, nous entendons bien faire vivre le débat sur son devenir, tout au long des prochains mois, et proposer une vision globale et aboutie de nos infrastructures portuaires.
 
 


Jean-Christophe ANGELINI




Suivez-moi sur Facebook

Galerie
Ecosse 1
Eco
GC9P5017 bis

L M M G V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31