Newsletter
jcangelini

L'évergétisme, de Rome à Portivechju

Luni u 20 di Ghjenaghju 2014



L'évergétisme, de Rome à Portivechju

En ce 21ème siècle, les habitudes de Rome sont manifestement encore en vigueur, à Portivechju…
 
A Rome, les membres des plus anciennes familles étaient perçus comme les seuls ayant moralement le droit de gouverner. Ayant accumulé des richesses, à la tête d’une armée ou au travers du commerce, ils étaient d’ailleurs les seuls à pouvoir le faire réellement.
 
Philosophiquement, le système reposait sur le comportement de l’évergète : celui qui prodigue le bien, d’où la notion d’évergétisme.
 
Ainsi, le noble romain s’attirait reconnaissance, pouvoir et bonne conscience, en procurant à ses concitoyens moins favorisés une infinité de commodités.
 
Et bien, à Portivechju, ce processus est toujours à l’œuvre, mais à l’inverse des romains, il se développe avec de l’argent public et non avec des deniers personnels.
 
Jugez plutôt. Dans son rapport d’observations du 7 mars 2012, la Chambre régionale des Comptes, qui examinait les dépenses de personnel, les jugeait particulièrement élevées.
 


En deux mandatures, elles ont progressé de 5,4 M€, passant de 6,57 M€ en 2001 à 12,36 M€ en 2013 (prévision de l’exécutif), soit 88  % d’augmentation !
 
Ce mouvement n’est pas du au travail généré par un accroissement de la population, qui a augmenté de moins de 1000 personnes en une décennie. Nous avons vu d’ailleurs que les flux de population étaient plutôt favorables aux communes périphériques (voir tribune sur "la féodalité et la sorcellerie").
 
Il n’est pas provoqué non plus par un surcroît d’activité car les charges de personnel relatives à la cantine scolaire, au nettoyage des locaux et à l’entretien des espaces verts sont à remettre en perspective : ces prestations sont largement  assurées par des entreprises privées.
 
Cette augmentation relève donc de l’évergétisme, qui distribue de l’emploi public, de manière constante, pour assurer la perpétuation du pouvoir.
 
Disons le d'emblée : les employés municipaux ne sont aucunement en cause, pas plus que ceux qui, en ces temps de crise, sollicitent un emploi. C’est la puissance publique, l’autorité politique qui est ici en question, et sur bien des plans : absence d’anticipation, de Gestion des Ressources Humaines, de définition claire des missions, de promotion interne…
 
Pour s’en convaincre, il suffit d’examiner le tableau suivant qui présente l’augmentation en valeur des charges de personnel d’une année sur l’autre (colonnes en bleu), puis la même augmentation en pourcentage, (chiffres en rouge) et enfin effectue le lien avec les élections (dans les ronds verts) Municipales (M 2001 et M 2008), Cantonales (C 2004) et Législatives (L 2007). L’augmentation entre 2011 et 2010 est différenciée, parce qu’elle indique que la maîtrise des charges de personnel est possible.   
 


Vous remarquez tout d’abord que la commune a eu une politique plus responsable en 2011 avec une maîtrise des charges de personnel, ce qui prouve que la chose est possible. Mais en réalité, elle ne l’a fait que parce que la Chambre régionale des Comptes était dans les murs et qu’il convenait de ne pas commettre de faute grave à ce moment là.
 
Les plus fortes augmentations, tant en montant qu’en pourcentage, correspondent aux périodes antérieures et postérieures aux consultations électorales.
 
Ainsi entre 2008 et 2009, elles connaissent un accroissement de 655 000 € dans le cadre des Municipales de 2008, et entre 2009 et 2010 un accroissement de 760 000 €, pour préparer les Cantonales de 2011.
 
En prévision de la prochaine consultation de mars, l’autorisation budgétaire s’est accrue de 863 000 €, du jamais vu jusque là ! Et dire que le Maire prétend gérer la commune comme une entreprise….  
 
D’ailleurs, cet accroissement inconsidéré provoque des difficultés de management et un malaise au sein des personnels, avec l’équivalent de 53 employés à temps plein en absences diverses (Rapport de la Chambre régionale des Comptes).
 
Ce rapport pointe également un effectif bien supérieur à celui des communes avec une population équivalente.
 
La comparaison se fait au travers des charges de personnel que supporte chaque habitant : c’est le ratio charges de personnel/habitant :
 


On voit que la charge par habitant est nettement supérieure à Portivechju, avec 200 € de plus par habitant, sur la dernière mandature.
 
Et dire que le Maire couchait sur le papier (Lettre du 3 avril 2012, en réponse au rapport de la Chambre régionale des Comptes) qu’il allait mettre en place des « mesures durables visant à diminuer ces dépenses ». 
 
Dans les faits, elles se sont accrues de 495 000 € en 2012 et s’accroissent de 863 000 € en 2013 (prévision de l’exécutif).
 
Mais il y a un phénomène plus inquiétant encore dans ce dernier graphique.
 
Je tente d’expliquer, à longueur de tribunes, que la commune est gérée sans vision locale, régionale et nationale. En voici une nouvelle preuve : à l’automne 2008, la planète entre dans la crise financière et budgétaire sans précédent.
 
Le résultat ne se fait pas attendre. Les communes de même importance que Portivechju maîtrisent leurs dépenses : c’est « le trou » sur la courbe bleue (de 756 €/hab en 2008 à 616 €/hab en 2009).
 
Mais à Portivechju, on n’en a cure. Le « trou » est constaté… (courbe en rouge) mais à l’envers : on augmente encore plus les dépenses (de 895 €/hab en 2008 à 1031 €/hab en 2009).
 
Stupéfiant, irresponsable, les mots me manquent…
 
Pourquoi donc ?
 
Fallait-il honorer les promesses électorales des Municipales de 2008 ?
 
L’évergétisme serait donc plus fort que la crise financière à Portivechju ?
 
Oui, il faut croire  qu’il l’emporte aussi sur la raison, à Portivechju !
 
Mais fort heureusement, la raison conjuguée, à la volonté d'union, devrait cette fois-ci l'emporter.
 
NB : nombreux sont ceux qui me demandent s’il est possible d’imprimer ces tribunes.
1 - Pour ce faire allez sur la rubrique « tribune », sous la photographie.
2 - Cliquer dessus et toutes les tribunes s’affichent.
3 - Sélectionnez  la tribune que vous désirez imprimer.
4 - Une mention «version imprimable » est placée au début.
5 - Cliquer sur cette mention pour imprimer.  


Merci à Tous !


Jean-Christophe ANGELINI




Suivez-moi sur Facebook

Galerie
Ecosse 1
Eco
GC9P5017 bis

L M M G V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31