Newsletter
jcangelini

Elevé au biberon de la dette

Màrcuri u 15 di Ghjenaghju 2014



Elevé au biberon de la dette
Le rapport Camdessus (directeur général du FMI), commandé par le ministre des finances Nicolas Sarkozy en 2004 ; le rapport Attali, commandé par le Président Sarkozy en 2008 ; le rapport Gallois commandé par le Président Hollande en 2012, tous préconisaient un certain nombre de mesures pour redresser les finances du pays.
 
Chacun recommandait notamment de maîtriser l’endettement du pays, tant la dette était (et demeure) en train de s’alourdir. Comme le révèlent les chiffres de l’INSEE, alors que le montant de la dette représentait  21 € pour 100 € de richesse produite en 1980, il est passé à 40 € en 1992 puis à 64 € en 2006, pour être à 90 € toujours pour 100 € de richesse produite en 2012. C’est le fameux ratio DETTE/PIB qui permet d’estimer l’importance de la dette par rapport à la production de richesse. Il révèle que la France a maintenu son développement en sur-utilisant l’emprunt : les économistes disent que la France a été « élevée au biberon de la dette ».
 


Elevé au biberon de la dette

La Cour des Comptes vient, ce jeudi 9 janvier 2013, de souligner une fois de plus le niveau élevé de la dette et recommande de réaliser certaines économies (qui ne s’appliquent pas qu’à l’Etat !) dans les dépenses publiques, afin d’y remédier. 
 
Mais toutes ces recommandations ont du échapper à l’exécutif municipal de Portivechju.
 
Jugez-en donc, au travers des emprunts effectués depuis 2008 :
 

Elevé au biberon de la dette
En intégrant les prévisions 2013, l’exécutif aura emprunté près de 22 M€ sur la mandature.
 
A la fin de 2013, la commune (donc vous et moi) est endettée à hauteur de 23,1 millions d’€, soit 3 fois et demi l’endettement qui existait en 2009 !!!

Elevé au biberon de la dette

Pour apprécier ce montant il faut le comparer à celui des communes de même importance en population, de même strate, sur la base de la dette par habitant :

Elevé au biberon de la dette

Premier enseignement : alors que les communes de la strate maintiennent leur dette à environ 1000 € tout au long de la période considérée, Portivechju, toujours avec la même équipe à sa tête, connait d’importantes variations, qui traduisent un grave défaut de maîtrise de la dette.
 
Second enseignement : le mouvement d’ascension de la dette par habitant est catastrophique. Depuis que l’équipe actuelle est à la manœuvre, elle a réussi le triste exploit de placer la dette par habitant à un montant qui est deux fois plus important que celui des communes de même strate :
2000 € pour Portivechju, 1000 € pour la state.
 
Et dire que le Maire déclare avoir géré la commune « en bon père de famille » ! Les bras m’en tombent…
 
Mais dans le fond, rien d’étonnant.
 
Vous avez peut-être lu ses propos, dans sa récente déclaration de candidature : « mon parti  c’est Portivechju ! ».
 
Nous n’en attendions pas moins d’un Maire élu pour gérer la ville…
 
Mais en réalité ce propos dénote un enfermement, un isolement préjudiciable pour toute notre communauté :
-sans vision locale (voir la tribune sur « la féodalité et la sorcellerie »),
-sans vision régionale (voir la tribune sur « la vie après la rente »),
-et sans vision des relations extérieures (voir « les tribunes sur le port »).
 
Alors, imaginez donc Camdessus, Attali, Gallois, Sarkozy, Hollande et la Cour des Comptes !
 
Tout comme le pays, (92 € de dette pour 100 € de richesse produite), l’exécutif communal a pris le parti de l’endettement massif.  
 
Cette génération de décideurs a été élevée au biberon de la dette.
Cette génération de décideurs laisse à ses enfants une dette considérable et une situation ingérable.
 
L’exécutif municipal est lui aussi atteint du même syndrome : il a été élevé au biberon de la dette, de la facilité et de l’irresponsabilité budgétaire pour éviter d’opérer des choix.
 
 
Décidément il va laisser un lourd passif à la prochaine équipe municipale… Mais nous sommes prêts ! 

Jean-Christophe ANGELINI




Suivez-moi sur Facebook

Galerie
Ecosse 1
Eco
GC9P5017 bis

L M M G V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31